Les devoirs sont parfois une source d’inégalités entre les élèves. En effet, le temps que les parents peuvent leur consacrer n’est pas le même dans toutes les familles. Pourtant, le travail personnel des enfants est déterminant dans la réussite de leur année scolaire.

Tous les élèves qui le souhaitent peuvent donc bénéficier gratuitement d’un temps d’étude, accompagnés d’adultes volontaires : professeurs, assistants d’éducation, service civique et personnes venant d’associations répertoriées sous la coordination de l’équipe éducative. L’objectif est d’offrir aux élèves un endroit calme, propice à la réalisation de leurs devoirs, où ils peuvent poser leurs questions et se faire aider.

Une salle d'étude avec des élèves de 6ème et 5ème au collège Jean Moulin à Saint-Jacques-de-la-Lande.

L’intention de ce dispositif est pour l'élève, de rentrer à la maison sans charge de travail supplémentaire et sans les difficultés qui l’accompagnent, évitant ainsi les tensions. Il permet également de renforcer le lien famille-école en créant une nouvelle relation, plus égalitaire et détendue.

« Devoirs faits » s’appuie sur l’aide d’enseignants volontaires mais également de "service civique".

Au collège Jean Moulin à Saint-Jacques de la Lande, un peu plus d'un tiers des collégiens participe au dispositif. "L'objectif principal est de faire faire les devoirs aux élèves, expliquer ce qu'ils n'ont pas compris. On est en train de régulariser tout ça et notamment les dispositifs de consignes données aux élèves pour que tout soit homogénéisé et que tout le monde ait la même chose" explique Blandine Accardo, professeure de mathématiques.

Cécilia et Ethan, élèves de 3ème et 6ème dans l'établissement, participent au dispositif "Devoirs faits" et semblent ravis de pouvoir rentrer chez eux l'agenda plus léger.

En savoir plus